EN FR NL 

Economie d'énergie pour le chauffage

Pourquoi les radiants ECOGAS permettent de faire des économies de chauffage ?

Vous vous imaginez en montagne aux sports d’hiver ou tout simplement en un endroit bien ensoleillé mais par temps froid.
Malgré une température ambiante très froide, vous percevez une douce chaleur confortable.
C’est le rayonnement infrarouge du soleil qui chauffe tant les personnes que les objets qui vous entourent.
Il vous procure cette douce chaleur confortable sans chauffer directement l’atmosphère.
Lorsqu’un nuage passe, le rayonnement infrarouge est occulté et ce confort disparaît instantanément.

Comme pour le soleil, le chauffage par radiants ECOGAS se caractérise par

  • Echauffement des corps et objets sous l’influence du rayonnement.
  • Pas de mouvement d’air: donc pas de brassage de poussières.
  • Mise en chauffe rapide.  

Dans le schéma ci-contre, deux postes de travail sont chauffés par l’air chaud qui a tendance à monter.
La chaleur stagne sous la toiture et s’échappe en pure perte par les toits.
La température de confort au sol n'est atteinte qu'après avoir fortement chauffé l'air sous la toiture.
La participation de l'air est donc active dans ce mode de chauffage.

Dans le schéma ci-contre, deux postes de travail sont "éclairés" par le rayonnement infrarouge des chauffages radiants.
Le chauffage s’effectue à distance aux moyens de panneaux radiants judicieusement disposés sans recourir à l’air ambiant comme vecteur de chaleur.
La participation de l’air est donc passive.
Pour obtenir une température de 18°C, on se contente d'une ambiance de 15°C et on apporte un rayonnement de 3°C, le total donnant la même température de 18°C.

Aux postes de travail, à une hauteur d’environ 1,8 m, la température de confort est atteinte.
En dehors des zones de rayonnement et également sous toit, la température est réduite, on peut donc chauffer moins pour le même confort.

  • En rayonnement, on peut concentrer le chauffage sur les zones d’occupation.
  • La température de l'air étant plus faible, la stratification de l’air est diminuée et l'économie augmente.
  • La mise en chauffe est rapide ce qui augmente à nouveau l'économie réalisée.
  • Dans les cas extrêmes, nous avons pu observer des économies  de chauffage jusqu'à à 70 %.